Zéro sucre de Danièle Gerkens

Publié le

Zéro sucre de Danièle Gerkens

Tiens, me diront d'aucuns, elle vient de nous proposer une recette de pâtisserie et la voilà qui ose nous donner des conseils sur notre consommation de sucre ! Ne manque pas de culot !

Et bien, on peut très bien goûter une pâtisserie faite maison et être un consommateur averti. L'un n'empêche pas l'autre. Et comme dit si bien l'adage : il faut manger avec modération. Et puis l'esprit de contradiction, je l'ai et j'assume !

Donc je persiste à vous présenter ce livre très instructif qui vous détaillera tous les genres de sucres, même ceux auxquels on ne pense pas, et vous décryptera ses différents noms sur nos étiquettes de produits alimentaires.

Tout à commencer lorsque Daniele Gerkens, journaliste à Elle, a publié un petit article (une page) sur le sucre et ses dangers. Les réponses qu'elle a reçues de la part des industriels de l'agro-alimentaire ont été largement plus inquiétantes que les méfaits qu'elle dénonçait dans son article : informations partiales et malhonnêtes, chiffres de la consommation de sucre en France faux, mise en péril de la filière agro-industrielle, chômage, etc

Pourquoi un tel décalage entre son article et les atermoiements des professionnels du sucre ? Évidemment, ces propos au lieu de l'apaiser, lui ont mis la puce à l'oreille et l'ont précipitée vers une plus ample enquête sur le sucre et ses conséquences sur le corps humain.

Vous ne trouverez ici aucune réponse scientifique, Danièle n'est ni médecin, ni scientifique, ni diététicienne. Non, je le répète et elle le répète elle-même, elle est journaliste. Elle s'est intéressée au sucre et à ses dangers, mais aussi au sucre et à ses plaisirs. Car, il est vrai que cet aliment est un aliment réconfort aimé dès le plus jeune âge car synonyme de plaisir, et donc plutôt addictif. De plus, le sucre se trouve partout, même dans les plats préparés salés. Et regardez autour de vous, les émissions sur la pâtisserie explosent, les livres de recettes abondent, la blogosphère partage ses recettes à toute vitesse...

Alors certes, si du côté media, le sucre est sur-représenté, côté médical on aimerait voir sa part dans notre alimentation diminuer. Pourquoi ? Notre journaliste a donc décidé d'expérimenter sur elle-même une année sans sucre et en a constaté les bienfaits sur sa santé, bienfaits qu'elle nous dévoile dans ce livre. Quant aux dangers, et ils existent, rien n'est encore prouvé véritablement même si de lourds soupçons pèsent sur les maladies cardio-vasculaires, le diabète de type 2, les maladies auto-immunes et celles du foie et leur rapport avec le sucre sous toutes ses formes. Le poids des lobbies pèse certainement dans les rapports scientifiques issus de la branche agro-industrielle ou non, la vérité n'est donc pas pour demain. Et le nerf de la guerre, vous le connaissez aussi : l'argent !

Quant à son expérience personnelle, elle n'a aucune valeur scientifique mais ses recherches soulèvent bien des questions sur les propriétés du sucre, malgré les non-dits de l'industrie agro-alimentaire, premier secteur industriel en France. Toutes ses recherches sont vérifiables car toutes les sources sont données. Un vrai travail de fourmi !

Alors si oui parfois, Danièle est exaspérante parce qu'elle cite ouvertement tous les produits qu'elle aime (publicité gratuite pour les grands chocolatiers sur la place de Paris), il ne reste pas moins vrai qu'elle ose proposer aussi ouvertement son propre questionnement sur ce qu'on nous dit pas, nous les consommateurs qui sommes incapables de lire les étiquettes des produits que nous achetons. Incapables de les lire car volontairement hermétiques au profane.

Bref après la lecture de son expérience (et c'est la sienne, rien ne vous oblige à faire de même), il vous restera à construire votre propre opinion et à réagir en consommateur averti. A bon entendeur, salut !

Se sevrer d'une substance est souvent vécu comme une agression pour les personnes de l'entourage qui sont elles-mêmes consommatrices ou dépendantes d'une substance addictogène, qu'il s'agisse du tabac, de l'alcool, de la nourriture, des jeux vidéo ou d'autre chose. Arrêter une substance clairement identifiée, et consommée par tous est une interrogation de la normalité d'autrui et de la norme, jusque-là clairement admise par tous. D'un point de vue social et culturel, c'est violent et même gênant.
Professeur Michel Lejoyeux

Publié dans Livres

Commenter cet article

isabelle farag-lavennes 23/04/2017 09:06

Bonjour,

Je suis tombée par hasard sur votre interview, ce qui m'a beaucoup intéressée puisque j'ai entrepris la même démarche que vous voilà à présent 2 mois...
Je n'ai jamais eu de problème de poids jusqu'à mon dernier enfant, eu à l'âge de 40 ans... 10 ans plus tard et ... 20 kilos plus lourde.... je me rendais compte d'une fatigabilité importante, de douleurs dans les articulations nécessitant d'aller chez l'ostéopathe plusieurs fois par an, d'un manque d'allant...
Il y a un an, j'ai supprimé tous les sodas (même les zéro ou light) pour ne plus boire que de l'eau pétillante naturelle .. dont je ne ferai pas la pub :)
puis, voilà deux mois, je me sentais prête pour arrêter le sucre... ce que j'ai fait..
Alors, en réalité je n'ai pas totalement arrêté le sucre puisque je m'autorise du sirop d'agave, de la confiture pour diabétique le matin et du chocolat noir à 85 % ainsi que les fruits.. n'importe quel fruit.
Résultat après 8 semaines : j'ai repris le sport.. jusqu'à 10 H semaine, je me sens en pleine forme, je mange de tout sans restriction hormis que je privilégie les aliments à indice glycémique bas, sauf écart et .. j'ai perdu presque 6 kg.. bénéfice collatéral non négligeable...
Donc... même si à la base je n'ai pas effectué ce choix POUR perdre du poids... vu la facilité avec laquelle ça se fait.. je compte bien continuer.. et plus d'un an, puisque cette perte de poids s'est faite avec... sisi.. 8 restos sur 8 semaines.... :)
Cela corrobore donc totalement les résultats de votre expérience... Et comme vous.. je n'en ai même plus envie, et quand c'est le cas, je mange deux ou trois dates naturelles (sans sucre ajouté bien entendu) et le tour est joué...

Mimi 23/04/2017 15:40

Je tiens a bien préciser les choses ici : ce n'est en aucun cas de mon expérience dont je parle mais bien de celle de Danièle Gerkens. Moi, je n'ai émis que mon ressenti au niveau de la lecture de son livre cependant, je reste persuadée que supprimer le sucre n'est pas une mauvaise chose en soi...

écureuil bleu 18/01/2016 19:49

Bonsoir Mimi. J'ai entendu parler de celivre. Merci de nous en parler, car cela semble très intéressant.

manou 17/01/2016 19:30

Ce livre doit être tout à fait intéressant ! Car ce n'est pas un hasard s'il y a du sucre caché et en exces partout...Les lobbies sont passés par là ! L'idéal est de na pas en abuser tout en se faisant plaisir de temps en temps...Comme pour tout ce qui concerne l'alimentation il vaut mieux faire soi- même au maximum au moins on sait ce qu'on mange...

Mimi 17/01/2016 20:25

Tu as raison. Avec tous les scandales alimentaires des dernières années, essayons de revenir à "du fait maison"...

missfujii 17/01/2016 19:20

C'est comme tout, il faut savoir doser et trouver le juste milieu !

Mimi 17/01/2016 20:25

Rien à ajouter !

pol 17/01/2016 13:23

addict au café(sans sucre) car je me méfie de ce faux ami mais j'en prends toujours quelques uns avec moi lorsque je pars courir plus d'une heure le amtin à jeun. en cas d’hypoglycémie, c'est radical

Mimi 17/01/2016 13:48

Alors toi tu cours ? Après quoi ou qui ?