Le syndrome de Croyde 2, l'état sauvage de Marc Welinsky

Publié le par Mimi

Les crimes spontanés existent bel et bien et il faut que nous révisitions toute la criminologie à la lumière de cette vérité.

Comment expliquer des actes inexplicables ? That is the question !

 

 

Des meurtres ont été commis dans le petit village paisible de Chamonville. En apparence, aucun meurtrier ne se trouve dans les environs. Aucun alibi n'est valable. Donc, il s'agit d'accidents. Oui mais voilà, notre directeur d'école, ancien gendarme, ne semble pas admettre cette hypothèse. Pour lui, se cache parmi la population du village une personne atteinte du syndrome de Croyde. C'est à dire un individu, en apparence tout à fait normal, et qui sous des pulsions irrépressibles, commet des assassinats dont il ne se souvient absolument pas...

Les recherches avancées, mais non reconnues, sur ce sujet désigneraient des personnes plutôt instruites qui voudraient éprouver leurs notions de liberté dans notre monde moderne où tout est aseptisé, contrôlé...

Enfin ceci pour résumer ce syndrome. Mais bien sûr, vous en apprendrez beaucoup plus en lisant ce thriller. Et même si on comprend assez vite qui commet tous ces meurtres, vous serez bien surpris de la suite qui prend ce roman.

Roman que j'ai lu avec intérêt mais pas vraiment avec plaisir. Je n'ai éprouvé aucune empathie envers aucun des personnages. Le thème de la folie ou de ce qui s'en approche constitue l'essentiel du roman. Le style est plutôt froid et relève plutôt de l'exposition de faits cliniques. Je suis incapable de dire si j'ai aimé ou pas ce thriller. D'ailleurs thriller ou consultation psychiatrique ? J'ai du mal à trancher. Ouille, ça va faire mal !

Mais bon, tout ceci n'est que mon avis. Le mieux est de vous faire vous-même votre opinion... D'ailleurs, je vais de ce pas prêter cet ouvrage à Françoise qui piaffe d'impatience à l'idée de le lire. Mais pourquoi cette hâte, elle d'habitude si sereine ? Et au final vais-je lui prêter ?

Je remercie cependant vivement Babelio et les éditions Daphnis et Chloé pour cette immersion en terre inconnue.

 

Le syndrome de Croyde, voyez-vous, est une pulsion spontanée qui touche les individus sans aucun antécédent psychotique...

Voulez-vous que je me réjouisse du développement d'un syndrome criminel ? Mais oui, en effet, je tiens ce syndrome pour une réaction salutaire, quoique monstrueuse de notre esprit à la pression de la modernité. Rien de moins. Ce syndrome constitue la révolte absolue du cerveau face à la tension de l'intellect. Un rejet violent, profond, brutal, barbare, qui se traduit par la défaillance de l'interdit le plus radical : le meurtre. J'ai l'intuition que ce syndrome pourrait devenir une véritable épidémie.

Publié dans Livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maryline 16/06/2017 12:09

Je ne connais pas cet auteur. Ton commentaire me laisse sur un sentiment mitigé... à trouver en bibliothèque donc, pour voir!
Merci Mimi!
bisous

écureuil bleu 15/06/2017 20:18

Bonsoir Mimi. Merci pour cette critique et ces extraits. Ton ressenti ne m'incite pas à le lire. Bonne soirée

lemenuisiart 14/06/2017 21:09

Je découvre

Mimi 14/06/2017 23:00

Tout comme moi !

zazy 14/06/2017 17:54

Erreur de touche. Je disais donc : Un ton clinique pour des cas de folie, cela va de soi !!

Mimi 14/06/2017 23:00

J'ai bien choisi mon vocabulaire, pas vrai ?!

zazy 14/06/2017 17:53

Un ton clinique pour l