Le peintre d'éventail d'Hubert Haddad

Publié le par Mimi

Chaque saison est la pensée de celle qui la précède. L'été vérifie les gestes du printemps.

Un livre empli de poésie. Une escale de bonheur dans un monde de brutes, telle est l'image laissée par les descriptions du jardin où vit Matabei, célèbre peintre fuyant sa renommée et les vicissitudes de la vie.


C'est dans la pension de Dame Hison que Matabei va faire la connaissance de maître Osaki, peintre-jardinier. Cette pension est un havre de paix pour des personnages bien singuliers qui ont des comptes à régler avec la folie humaine.

Le peintre d'éventail d'Hubert Haddad

La vie est un chemin de rosée dont la mémoire se perd, comme un rêve de jardin. Mais le jardin renaîtra, un matin de printemps, c'est bien la seule chose qui importe. Il s'épanouira dans une palpitation insensée d'éventails.

C'est avec une écriture extrêmement poétique qu'Hubert Haddad nous emmène dans un monde clos, presque hors du temps, à la rencontre de personnages et de paysages délicatement dessinés, ciselés à la perfection.
C'est aussi l'histoire d'une transmission d'un art séculaire où Matabei fait le lien entre la génération passée (maître Osaki) et la génération future (le jeune Hi-Han).

Laissez vous envahir par l'écriture de ce roman conjuguant la beauté et les caprices de la nature, parsemé de haïkus aériens et empli de spiritualité.

Prendre son envol –
à l’heure des migrations
peindre une plume

Publié dans Livres

Commenter cet article

lemenuisiart 04/08/2016 18:09

C'est très bien dit !

Mimi 04/08/2016 21:27

Merci Christian. Bonne soirée !

yannn 04/08/2016 17:50

Chaque saison prépare la suivante ...... Quelle belle image. ...... Ca concerne aussi notre vie. Tu récolteras demain, ce que tu as semé hier. ...... Comme on fait son lit on se couche.

Mais tu le dis avec beaucoup de poésie. J'aime tes résumés, tes coups de coeur pour la chose écrite. Moi, je ne lis pas, mais j'aime écouter ceux qui en parlent.

Pour les timbres, ni ma collection, ni ceux vus au château de Pau. Mais j'en ai croisé, en préparant l'un ou l'autre article. Tiens, je vais laller voir ceux sortis pour les JO.
Bise estivale. Yann

Mimi 04/08/2016 21:27

Merci Yann pour tes compliments. Je ne sais pas si je les merite tous, mais en tout cas, ils me font bien plaisir.
Belle soirée et à bientôt.

sotis 04/08/2016 15:39

merci pour cette découverte!!! bisous

Mimi 04/08/2016 21:25

Avec plaisir :-))

Nell 04/08/2016 13:50

Bonjour Mimi, tu me parles de Haïkus et c'est bien ce que j'ai ressentis en lisant tes extraits. J'adore ces pensées et cette spiritualité qu'ont les Haïkus, en bref je suis une grande fan. Belle lecture sûrement. Merci pour tes pensées et ta présence.Gros bisous

Mimi 04/08/2016 21:25

Si tu aimes les haïkus, tu peux lire du même auteur "les haïkus du peintre d'éventail". Ce n'est pas une suite, juste des haïkus inspirés de cette histoire.

Que Lire ? - Velidhu 04/08/2016 12:27

Des collègues à la bibliothèque m'en ont dit le plus grand bien. Je vois que ce livre continue son petit bout de chemin. Merci pour m'avoir fait y repenser !

Mimi 04/08/2016 21:20

Tu peux suivre le conseil de tes collègues, c'est un livre excellent plein d'humanisme et de poésie.