La maison au bord de la nuit de Catherine Banner

Publié le par Mimi

Je le dis d'emblée, j'ai bien aimé cette saga. J'ai bien aimé les personnages et aussi l'île de Castellamare qui est à elle seule un des personnages. Et moi, la non-croyante, l'athée, la mécréante, j'ai bien aimé aussi Santa Agata et tous les miracles qu'on veut bien lui prêter.

Castellamare était bien telle qu'elle lui était apparue au loin : un rocher perdu sur une vaste mer d'encre. Au nord, les lumières de l'Italie et de la Sicile scintillaient faiblement. Au sud, rien ne rompait l'obscurité.

Tout commence en 1914 quand Amadeo Esposito, l'orphelin devenu médecin, quitte Florence pour s'établir sur une île perdue située au large de Syracuse, un caillou quasi-désert... Ce qui va le faire aimer des habitants de l'île, toujours un peu hostiles aux étrangers, c'est le don de l'écoute. Amadeo écoute les histoires des habitants et les retranscrit dans son petit carnet rouge, il devient le dépositaire de toutes les légendes de l'île. Il soigne les corps mais aussi les âmes.

Mais voilà que par sa faute (et je ne vous révélerai pas laquelle, à vous de la découvrir), il est démis de ses fonctions de médecin par le podesta de l'île. Ne voulant pas quitter l'île à laquelle il est maintenant attaché, il décide de réouvrir l'ancien café sur la place " La maison au bord de la nuit"...

Bien sûr la vie continue... Et l'imagination et l'art du conte de Catherine Banner vous invitent à tourner les pages de cet album de famille au cours duquel vous croiserez tous les événements importants de l'histoire jusqu'à nous jours, et leurs impacts sur les habitants et sur Castellamare. Vous y apprendrez aussi toutes les coutumes attachées à ce petit coin de terre. Parce que, je le répète, cette île est le personnage central de cette histoire, ce caillou jeté au milieu de la Méditerranée, retiré du monde. On y respire le parfum des bougainvilliers, des lauriers-roses, des dentelaires du Cap et des trompettes de Virginie. Mais on y respire aussi un parfum de magie, de légendes et de croyance grâce à la protection de la sainte patronne de l'île, Santa Agata.

J'ai eu grand plaisir à traverser ces années en compagnie de la famille Esposito. Je me suis laissée prendre au piège des contes d'Amadeo qui parsèment la saga. Et même si parfois quelques petits éléments m'ont ennuyée, je ne les relèverai pas pour conserver intacte l'odeur de cette île qui m'a enchantée.

Je remercie infiniment Babelio et les éditions Presses de la Cité, grâce à l'opération "Masse critique" pour ce voyage italien à travers le temps.

Roman traduit de l'anglais par Marion Roman.

Lena et son papa passaient de longs après-midi d'hiver alanguis entre les rayons du café-bibliothèque, plongés dans tel ou tel volume... Mais aux yeux de Lena aucun livre étranger ne valait les récits propres à Castellamare... Elle connaissait par cœur tous ceux d'Amadeo. Elle connaissait aussi les anecdotes concernant les membres de sa famille... Pour la petite, les esprits de ces personnages hantaient encore les sentiers de chèvres et les venelles de Castellamare, aussi vénérables que la sainte elle-même. Car l'île était à ses yeux un lieu vivant, sa terre rouge gorgée d'histoires.

Publié dans Livres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cécile 28/04/2017 12:28

Un livre dont je n'ai pas entendu parler, mais le thème et ta façon d'en parler me plaisent! Je note le titre! Bises et bonne journée!

Mimi 28/04/2017 19:32

Merci Cécile pour ton ressenti. Je suis contente que ma petite réflexion sur ce livre t'ait plu, j'ai beaucoup aimé cette famille Esposito, surtout l'ancêtre Amadeo, cette façon qu'il a de noter toutes les légendes rattachées à cette île. Oui, j'ai aimé ce geste de récolte et de transmission. Passe une belle soirée et à bientôt.

Gomez Victoria - Lynn 26/04/2017 18:42

tu en parles très bien :) bisous

Mimi 26/04/2017 21:07

Quand on aime, c'est facile d'en parler...

lemenuisiart 26/04/2017 18:41

Je découvre et c'est un beau titre

Mimi 26/04/2017 21:06

Le titre participe déjà au mystère, à la légende de cette île.

Nell 26/04/2017 13:05

Une île, une île entre le ciel et l'eau, son mystère, ses miracles. Tu en parles si bien que tu nous donnes envie d'y aller...de le lire, quoi. Gros bisous, ma belle, et très douce journée pour toi.

Mimi 26/04/2017 21:06

Tu as raison Nell, ce voyage on peut le faire de chez soi et s'envoler quand même vers cette île. Je l'ai vécu !

Maryline 26/04/2017 11:10

Tu me donnes vraiment envie de le lire ce livre. Le thème me plait bien: une île, un mystère et des légendes... de quoi voyager dans sa tête! Je le note dans mon petit carnet.
Merci Mimi!
bisous

Mimi 26/04/2017 21:05

Note-le bien, Maryline, c'est un petit bijou à lire qui regorge d'histoires en tous genres comme le décrit si bien le dernier extrait proposé.