Battement d'ailes de Milena Agus

Publié le par Mimi

Ici, le ciel est transparent, la mer couleur saphir et lapis-lazuli, les falaises de granit or et argent, la végétation riche d’odeurs. Sur la colline, dans les lopins de terre arrachés au maquis qu ’on cultive entre leurs murets de pierre sèche, le printemps resplendit du blanc des fleurs d’amandiers, l’été du rouge des tomates et l’hiver de l’éclat des citrons.

C'est un petit coin de terre face à la mer où se disputent toutes les nuances de bleu. C'est un petit coin de Sardaigne où Madame revendique le droit de conserver sa terre et de dire non aux promoteurs. C'est un petit coin de terre où l'on vit encore presque en autarcie et où peu d'habitants résistent encore à l'argent et font face aux vicissitudes de la vie sous la bienveillance de Dieu.

 

 

C'est cette histoire-là que nous conte notre narratrice de quatorze ans à travers son journal.

Madame ne comprend pas que des personnes pieuses et bonnes, qui avant de manger prient pour rendre grâce à Dieu de leur repas, ne le remercient pas aussi pour ce morceau de paradis terrestre et qu'elles soient favorables à la construction de cubes de béton avec jardinets à l'anglaise, équipes de routes carrossables, et tout ça pour de l'argent. Comme si on ne devait pas préserver l'œuvre du Seigneur même quand ça ne nous arrange pas.

C'est que Madame est une drôle de personne. Certains disent d'elle que c'est une putain. Mais Madame a un cœur d'or et ne cesse de venir en aide aux autres. Madame rêve d'un amour immense et prenant....

Il y a la magie du lieu bien sûr, mais aussi celle que Madame essaie de diffuser autour d'elle sous forme de numérologie, d'incantation... Et puis il y a celle aussi de notre narratrice qui opère à travers ses mots et ses ressentis. Sa vision du monde, même si parfois les mots et les scènes décrites sont crus, est évanescente, empreinte d'un souffle fantomatique et poétique.

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère de ce livre, et le lieu y est certainement pour beaucoup. Comment résister à une telle harmonie de la nature...

Un philosophe a dit que les plus belles aventures arrivent à ceux qui savent d'abord se les raconter.

...sans magie, la vie a un goût d'épouvante.

Publié dans Livres

Commenter cet article

L'Espigaou 04/03/2017 13:07

Un roman que je vais adorer.
Je le note immédiatement.
Passe une belle journée
le vent et la pluie viennent de cesser
et le soleil brille
Je pense que chez toi c'est la même chose.
A bientôt Mimi
Je t'embrasse fort
Maryse

zazy 03/03/2017 20:36

XCe fut aussi une très belle lecture pour moi

Bernieshoot 03/03/2017 18:39

la couverture donne aussi envie d'ouvrir ce livre, l'atmosphère y est déjà palpable

CathyRose 03/03/2017 17:56

Tu l'as bien " vendu " et tu me tentes, je le note donc ! Un auteur inconnu pour moi ...
Belle soirée, bisous !
Cathy

Maryline 03/03/2017 16:27

Tu me tentes... je le note!
Merci!
Bisous

Mimi 03/03/2017 16:40

Pour une première découverte, c'est un bon choix !