Vent d'Est, vent d'Ouest de Pearl Buck

Publié le par Mimi

- Je croyais qu'ils venaient dans notre pays pour y apprendre la civilisation. Ma mère me l'a dit.
- Elle se trompait. J'imagine qu'ils viennent au contraire avec l'intention de nous l'enseigner. Ils trouveraient il est vrai, beaucoup de choses dont ils pourraient profiter, mais ils ne s'en doutent pas plus que vous ne vous figurez ce que nous avons à apprendre d'eux.

Vent d'Est, vent d'Ouest de Pearl Buck

Être chinoise et épouser un Chinois revenant d'Amérique après avoir suivi des études de médecine occidentale, n'est pas chose aisée. Cela crée pas mal de problèmes dans la famille, surtout quand le fils béni et chéri déclare ne plus vouloir suivre les préceptes ancestraux.

Être Chinois et revenir au pays avec une épouse américaine, cela est carrément inacceptable et le couple, n'ayant aucune valeur et considéré comme nul et non avenu, risque fort d'essuyer les affronts de la famille et des voisins.

C'est pourtant ce qui se passe dans la famille de Kwei-Lan et cette narratrice va bien nous faire prendre conscience de tout ce qui sépare ces deux civilisations aussi éloignées l'une que l'autre dans leurs comportements et leurs traditions, mais réunies par l'amour. Bien sûr, il faut transposer cette histoire dans son contexte, c'est à dire en 1920.

Tout enfants nous apprenions dans les Edits Sacrés qu'un homme ne doit pas aimer sa femme plus qu'il n'aime ses parents. Ce serait un péché devant les tablettes ancestrales et les dieux. Mais quel est le faible cœur humain qui sait résister à l'afflux de l'amour ? Que ce cœur le veuille ou non, l'amour le remplit. Comment se fait-il que les Anciens, dans toute leur sagesse, aient ignoré cela ?

Un livre sympathique qui se lit facilement et rapidement et qui m'a donné le plaisir de redécouvrir l'écriture de Pearl Buck. Donc à consommer sans modération.

Publié dans Livres

Commenter cet article

ellerium 28/06/2016 09:36

Lu il y a très longtemps, ça serait sûrement intéressant de s'y replonger. Bonne journée

Mimi 28/06/2016 13:02

Oui c'est un retour vers le passé pour le lecteur et pour le pays aussi dont les changements sont importants...

Caroline 25/06/2016 23:13

ça a l'air très intéressant mais ça ne me tente pas plus que ça :) Bonne soirée !

Mimi 28/06/2016 13:01

Heureusement Caroline, tu peux faire d'autres choix, il y a tant à lire...

Bernieshoot 24/06/2016 21:30

Une très belle écriture

Mimi 28/06/2016 13:00

C'est vrai ! J'ai eu beaucoup de plaisir à replonger dans ce roman et de retrouver les ouvrages de Pearl Buck que j'avais lus dans ma jeunesse...

L'Espigaou 24/06/2016 17:40

C'est bien vrai que nous sommes les 2 poles opposés.
Autant en éducation qu'en cuisine.
Je le note pour un prochain achat,
j'ai déjà une liste de 5 livres pour mon prochain passage à la librairie.
Bonne fin de journée
bises
Mary

Mimi 28/06/2016 12:45

Hum, j'adore aller à la librairie avec ma liste de bouquins : des belles lectures et découvertes en vue...

Quichottine 24/06/2016 13:33

Je l'ai lu il y a longtemps... et, comme je l'ai encore dans ma bibliothèque, ce sera facile de le relire.
Merci pour ce partage.
Passe une douce journée.