Je n'ai pas eu le temps de bavarder avec toi de Brahim Metiba

Publié le

Bavardage, substantif masculin : Action de parler longuement, familièrement, souvent pour ne rien dire ; par métonymie, ensemble de paroles abondantes, souvent dépourvues d'intérêt.

Je n'ai pas eu le temps de bavarder avec toi de Brahim Metiba

Quel livre étrange !


Je n'ai pas eu à le classer heureusement. Je n'ai eu qu'à le lire... Et à l'apprécier.
Il y a peu de pages, une soixantaine. Il y a peu de mots, mais forts, emplis de douceur et de brutalité en même temps. Un cri muet qui explose dans un silence assourdissant... Oui, c'est ce que j'ai ressenti. Un impossible dialogue entre un père et son fils. Pourquoi les liens du sang ne permettent-ils pas toujours la communication ? Différence de génération, différence de culture, différence tout simplement...

Le père du narrateur, venu d'Algérie, pour lui rendre visite à Paris, laisse un mot sur la table de son appartement avant de repartir : " Je n'ai pas eu le temps de bavarder avec toi, je te laisse ce ticket de métro. Ton père."
Ce ticket, reçu comme un cadeau lui donnant le droit de bavarder avec son père pendant un temps donné, servira au fils à accomplir un voyage en bus. De Clichy au cœur de Paris, il mènera un dialogue intérieur avec son père, échange impossible mélangeant les souvenirs familiaux, les comportements des uns et des autres et les regards posés sur son pays d'adoption.

Une découverte étonnante et singulière pour laquelle je remercie les éditions du Mauconduit et Babélio. Brahim Metiba, un jeune auteur à suivre, sans aucun doute.

La lecture est ce qui caractérise les Français dans les lieux publics.

Publié dans Livres

Commenter cet article

Velidhu - Que Lire ? 05/10/2015 20:54

J'aime les petits romans, souvent, il sont comme des nouvelles, directs et rythmés. Un auteur à découvrir et une maison d'édition que je ne connaissais pas !

Mimi 05/10/2015 22:40

Il a écrit un petit livre sur sa mère, chez le même éditeur et de taille a peu près identique.

philippe 05/10/2015 17:59

J'aime bien le titre, et les citations que tu proposes. C'est un peu du brutal ?

Mimi 05/10/2015 19:59

Je dirai plutôt une certaine lucidité...

Caroline 04/10/2015 10:50

Merci du partage :)

Mimi 05/10/2015 19:59

Avec plaisir Caroline.