Tiré à quatre épingles de Pascal Marmet

Publié le

Tiré à quatre épingles de Pascal Marmet

Je viens de faire connaissance avec un nouvel héros de roman policier, le commandant Chanel, dont le parfum ne laissera dans son sillage aucun souvenir, je le crains.

Voilà un scénario qui explore plusieurs domaines (trafic d'art, art africain, sorcellerie, gare de Lyon, mariages d'argent, personnages convenus ou extravagants) dont aucun n'est vraiment abouti et dont la fin est vite abattue sans réelle révélation. Je retiendrai cependant la belle documentation qu'a réunie Pascal Marmet pour nous parler du 36 quai des orfèvres ainsi que celle sur l'art africain. Mais si l'enveloppe est jolie, le contenu manque d'intérêt : peu ou pas d'action, de rebondissement, de suspense.

Voilà un rendez-vous manqué en ce qui me concerne...

A force d'inquiétudes à répétition, de rires, de colère ou d'ironie, notre tête ne finit-elle pas aussi par se scarifier et nous façonner inconsciemment ?

Publié dans Livres

Commenter cet article

Caroline 17/09/2015 21:18

Je n'ai pas lu ce livre mais j'ai un ami qui l'a également critiqué : http://vincentsauvageecrit.wix.com/lectorinsanusvincent#!Un-lecteur-complice-et-enquêteur-dans-ce-polar-palpitant-Partenariat-♥/cu6k/55d337c00cf20fed9a46610e

jean pierre mazille 17/09/2015 18:34

On connaissait "Le Caporal Épinglé", avec ce commandant on monte en grade. Jacques Perret doit approuver. En tout cas, vous vous êtes bien vite évadée de ce roman avec raison, sans doute.