Normandie, le Cotentin

Publié le

Normandie, le Cotentin

Au mois de mai, la Normandie nous attendait. et plus exactement le Cotentin. Cela faisait quelques années que les plages du Débarquement et leur histoire nous trottaient dans la tête.

Nous connaissions ces pages historiques bien sûr, mais nous voulions approcher au plus près de la vérité. Et bien, ce voyage a dépassé toutes nos attentes. Nous sommes rentrés, riches d'enseignements et d'émotions.

Nous avons d'abord fait escale à Avranches d'où l'on peut admirer le Mont Saint Michel depuis le Jardin des plantes. Enfin, c'était l'idée première, mais pas de chance, le jardin était fermé ! Zut alors, le voyage commençait bien. Mais rien de grave, le Mont ne nous a pas échappé, nous l'avons aperçu d'ailleurs en bravant fièrement la tempête de vent. Heureusement, Kway, écharpes, parapluies faisaient partie du voyage !

Après ce bol d'air pur, nous avons repris la route vers la Pointe de la Hague. Cette première journée, en fait, n'était que pur tourisme. Après, une belle et bonne assiette de moules-frites dégustée à Agon-Coutainville, le décor enchanteur des collines de la Pointe de la Hague nous attendait : prés verts descendant doucement vers la mer bordés par des murets de pierres, plages de sable fin, mouettes tapageuses, vent magistral... Tout était beauté. D'autant plus que ce jour-là, ce site était quasi désert, presque à nous seuls.

Et dire que dans cette belle région, nous avons aussi croisé des usines démentes comme celles de Flamanville et de La Hague. Oui je sais, personne ne veut de ces usines et tout le monde se refile la patate chaude. Je n'ai pas de solution pour changer tout ça. Mais j'ai quand même le droit de dire que c'est dommage, non ?

Normandie, le CotentinNormandie, le Cotentin

Nous quittons à regret les paysages magnifiques de la pointe du Cotentin et abordons Cherbourg. La traversée de la ville, quant à elle, ne nous a pas laissé une bonne impression. Etait-ce dû aux embouteillages ? Sûrement.

Normandie, le Cotentin

Nous voilà à Barfleur, dernière visite touristique avant d'entreprendre le versant historique de notre voyage. Il pleut. Et bien ça nous change du vent. Atmosphères aussi variées que les paysages ! Notre escale à l'île de Tatihou sera pour une prochaine fois, les bateaux ne quittent pas le port. Du coup, nous noyons notre chagrin dans un verre de cidre et une gaufre...

Les jours suivants, nous avons enfin abordé la page Histoire de notre séjour normand :

- Sainte-Mère-Eglise et l'Airborne museum

- Azzeville et la batterie allemande

- Omaha Beach

- la Pointe du Hoc

- Arromanches et le port artificiel

- le cimetière américain de Colleville sur mer

- le cimetière allemand de La Cambe

- le mémorial de Caen.

Partout où nous sommes allés, nous avons découvert, ou plutôt approché, la réalité de la guerre. L'émotion était palpable chez nous, comme chez les autres visiteurs. Nous avons pesé le lourd tribu que les Normands ont dû payer pour sauver la France.

Les musées ont tous tablé sur une pédagogie accessible à tous. Personnellement, je mettrais en avant ceux de Sainte-Mère-Eglise pour la connaissance du Débarquement et de Caen pour la compréhension de la Seconde Guerre mondiale.

Normandie, le CotentinNormandie, le Cotentin
Normandie, le CotentinNormandie, le CotentinNormandie, le Cotentin

Depuis ce séjour, nous parlons sans arrêt de la Normandie et de ses sombres pages d'Histoire à notre famille et à nos amis. Mais nous évoquons aussi l'accueil chaleureux que nous avons reçu dans les chambres d'hôte. Et puis, surtout, nous nous sommes fait la promesse de retourner dans le Cotentin pour y découvrir l'étendue de ses paysages...

 

On prendra nos bottes, c'est sûr !

Publié dans Détours en France

Commenter cet article

Nell 31/10/2015 17:37

Mimi! Doucement avec le verre de cidre... Je rigole! c'est pour mieux te taquiner, mon enfant. Génial cette balade. Je sens les odeurs d'embruns. Que c'est beau. Même le cimetière doit avoir quelque chose de serein et d'émotion mêlés. Tu m'as donné l'envie( je l'avais déjà) mais plus encore aujourd'hui. A bientôt

Mimi 31/10/2015 18:45

Un bout de terre riche en émotions de toutes sortes et des plages splendides à découvrir. J'y retournerai c'est sûr...

Gilles 08/07/2015 18:40

Une bien belle balade dans la presqu'île normande ...