Profanation de Jussi Adler-Olsen

Publié le

Moches, sales et méchants. Ce groupe là me fait vomir. Violence pure sans tabou, ni conscience. Beurk ! J'ai détesté l'ambiance, mais il faut bien reconnaître que l'intrigue est rondement menée.

Le département V de la police danoise a ressorti ses "cold cases" et nous reprenons la route avec Carl Mørck, son assistant Assad et pour sa première sortie Rose. La pauvre, un élément féminin qui en prend plein la figure. C'est que le presque commissaire (ou l'auteur ?) n'aime pas bien être secondé par des femmes. Caractéristiques clichés des flics : râleur, grognon et misogyne. Nouvelle mission : élucider un crime commis en 1987, horrible assassinat d'un frère et d'une sœur. Le groupe de nantis, suspecté à l'époque, s'en est sorti sans encombre. Mais cette fois-ci, ils devront faire face à l'irréductible Carl Mørck et l'affaire sera corsée...

Un bon polar couleur "orange mécanique", mais qui m'a nettement moins intéressée que le précédent "Miséricorde".

Publié dans Livres

Commenter cet article

Didier 20/05/2017 12:31

Comme ta dernière publication était censurée (no comment), je suis allé voir ta première. Comme ça, tu aime te faire peur, le soir, avant de dormir!

Mimi 17/06/2017 17:00

Pas seulement la nuit !

Quichottine 17/06/2016 16:11

Sourire... tu ne blogues pas depuis longtemps mais il semble que tu aies beaucoup à raconter.
C'est extra !
Ce livre-là, je ne l'ai pas lu... mais je ne sais pas si je le lirai.
Orange Mécanique m'a fait faire des cauchemars... :(

Mimi 17/06/2016 16:56

Moi aussi ce film m'a fait faire des cauchemars. Jamais je n'ai accepté de le revoir...

Laurianne 02/06/2015 23:08

Il me tardait tellement de lire le 2ème !!! Il est bien au chaud dans un tiroir hihihihiiiiii. Ça me donne moins envie d'un coup. Moi qui n'avait jamais lu de polar, j'ai dévoré Miséricorde. On verra ....